Judo Club des Collines : site officiel du club de judo de FLOBECQ - clubeo

L'histoire du judo

                                  Judo (柔道) 

 

 

Judo peut se traduire par la voie de souplesse ou principe de l'adaptation.

 

Le terme judo est composé de 2 caractères de l'écriture japonaise signifiant :

柔 (jū) : souplesse, adaptation et 道 (dō) : l'art, la voie, le principe

 

 

Le judo est un art martial, un sport de combat et un art de vivre d'origine japonaise fondé par Jigoro Kano en 1882. Il se compose pour l'essentiel de techniques de projection, de contrôle au sol, d'étranglements et de clefs.

 

Le lieu où l'on pratique le judo s'appelle le dojo (littéralement lieu d'étude de la voie). Les judokas (les pratiquants ) portent une tenue en coton renforcée appelée judogi. Le judogi est généralement blanc, mais pour faciliter la distinction entre les combattants dans les compétitions, un judoka peut avoir un judogi bleu à tous les niveaux de compétitions (si le judoka n'a pas de judogi bleu, la distinction se fera à l'aide de ceinture rouge ou blanche). Le judo se pratique sur un tatami, pieds nus et torse nu (sauf pour les filles qui portent un t-shirt blanc) sous le judogi. 

Le judo est devenu un sport olympique à Tokyo en 1964.

Lorsqu'il a créé le judo, Jigorô Kanô voulait extraire du Jujitsu un moyen d'éducation du corps et de l'esprit « adapté à l'éducation de toute une nation ». Depuis sa création, l'enseignement du judo est accompagné de l'inculcation au judoka de fortes valeurs morales. Certaines valeurs du judo sont donc directement extraites du bushidô (code des principes moraux que les samouraïs japonais). La plus connue d'entre elles est peut-être le fait qu'on apprend aux jeunes judokas que c'est "mal" de fuir un combat (en effet, dans un entraînement de judo, lorsqu'un autre judoka vient vous demander d'être son partenaire pour un randori, vous n'avez pas le droit de refuser, même lorsque vous savez qu'il est beaucoup plus fort que vous).

 

Le respect et la confiance que l'on accorde à son adversaire lors d'un combat de judo sont primordiaux. En effet, lorsqu'un judoka fait chuter son adversaire, il doit garder le contrôle de sa prise, et la plupart des prises nécessitent de retenir son adversaire pour qu'il chute "correctement". À défaut, l'adversaire pourrait  se blesser. Les clés de bras pourraient facilement disloquer ou déboîter les articulations de son adversaire. Les étranglements, s'ils étaient mal exécutés ou mal maîtrisés, pourraient eux aussi être très dangereux. Mais le respect et la confiance du judoka envers un autre judoka lors d'un combat sont absolus. Grâce à cela, et malgré la grande dangerosité des prises effectuées, le judo est l'un des sports où surviennent le moins de blessures et d'accidents; de nombreux pratiquants n'ont jamais connu la moindre blessure, que ce soit à l’entraînement ou en compétition, et ce même après plus de dix ans de pratique régulière. Au judo, les valeurs morales sont plus importantes que la technique elle-même.

 

Les nombreux saluts sont la marque la plus visible du respect qui régit le judo.

Examens des grades 7 mois
Souper du club 2017 1 an
Souper du club 2017 : nouvelles photos 1 an
Journée portes ouvertes CSJL et REPRISE DES COURS DE JUDO 1 an
Momo Vs Momo est devenu membre 1 an
Jsa Feys est devenu membre 1 an
Championnat Provincial 2017 et Rencontre amicale du Club 1 an
JC des Collines vient de remporter le trophée 100000 visites plus de 2 ans
Olivier Tordoir a commenté Judo au Gavers 2016 plus de 2 ans
Souper remises des ceintures 2016 : nouvelles photos plus de 2 ans
Souper remises des ceintures 2016 et 2 autres plus de 2 ans
Judo à la mer 2015 : nouvelles photos plus de 2 ans
Stage été de judo saison 2016 : nouvelles photos plus de 2 ans
Judo au Gavers 2016 plus de 2 ans
Stage été de judo plus de 2 ans